La défense 21 Novembre 2013

Etaient Présents ou représentés :

Sabine ABRAVANEL-JOLLY IAL-Lyon (France) : pouvoir à Bachir Baddou
Axelle ASTEGIANO LA RIZZA IAL-Lyon (France) : pouvoir à Bachir Baddou
Lymda-Ouro AYEVA IIA Yaoundé (Cameroun)
Bachir BADDOU FMSAR (Maroc)
Hamid BESRI FMSAR (Maroc)
Béatrice BLANCHARD-DUHAYON AIEFFA (France)
Monique BONNENFANT AIEFFA (France)
Komlavi DIABO CPFA du Togo
Rita DINA NDOUMBE CPFA du Cameroun
Mohamed DKHILI GAT (Tunisie)
Melhem EL KIK ISSA (Liban)
Mahamadou FOFANA CCA (Mali)
Sylvestre GAZIAMODO CPFA de République de Centrafrique
Rabah GUERBAA CTFA (Tunisie)
Lucie GNAWO-QUENUM CPFA (Benin)
Bouchra ISSARA Courtier (Maroc)
Nady JAZZAR Professeur ISSA (Liban)
Radhia KETATA IIA de Tunis (Tunisie)
Pascal LEVEQUE IFPASS (France)
Abdelkader MAÏ IFPASS (France)
Anne MARECHAL-DEMARS Courtier Lyon (France)
Luc MAYAUX Professeur IAL Lyon (France) : pouvoir à M. Bonnenfant
Ahmed MIKOU Université de Casablanca (Maroc)
M'hamed RAKED ISGP-Alger (Algérie
Driss RHAFES CFPA de Casablanca (Maroc)
Claire ROUSSEL-ZIZINE Chargée de comptes RC Lyon (France)
Mikael SANHOUIDI CPFA (Burkina Faso)
Oumar SECK EL HADJI CPFA du Sénégal
Mohammed SEFFAR Univers. Casablanca(Maroc)
Stéphanie SOUGOU-MBOUMBA CPFA (Gabon)

Le Président, Nady JAZZAR, ouvre la séance à l'issue de l'Assemblée Générale Ordinaire. Il propose qu'il soit procédé immédiatement à l'examen de l'ordre du jour de la réunion. Il rappelle aux participants qu'ils ont reçu tous les documents nécessaires à l'examen des différents points figurant à l'ordre du jour.

 

1. Approbation du Procès-verbal de l'Assemblée Générale Ordinaire du 22 novembre 2011

Les modifications suivantes sont demandées par les membres présents :

En page 1

  • Radhia KETATA, remplacer IIA par IAA
  • Driss RHAFES : Supprimer Casablanca après CFPA et lire « CFPA MAROC »

Sous réserve de ces deux modifications le procès-verbal est adopté à l'unanimité.

 

2. Présentation et approbation des rapports d'activités des exercices 2011 et 2012

Monique BONNENFANT présente les actions conduites par l'AIEFFA au cours des deux précédents exercices.

En premier lieu il convient de rappeler que, lors de l'Assemblée Générale du 22 novembre 2011 l'AIEFFA a procédé au renouvellement de son Conseil de Direction pour une période de 4 ans, conformément à ses statuts. Le Conseil de Direction, composé comme suit siège donc jusqu'à l'Assemblée Générale qui se réunira à la fin de l'année 2015 :

  • Nady JAZZAR Président
  • Bachir BADDOU Vice-Président
  • Kamel CHIBANI Vice-Président
  • Roger DOSSOU-YOVO Vice-Président
  • Luc MAYAUX Vice-Président
  • Pascal LEVEQUE Secrétaire Général
  • Monique BONNENFANT Secrétaire Générale Adjointe
  • Catherine CROZAT Trésorière
  • Radhia KETATA Conseillère Scientifique
  • M'Hamed RAKED Conseiller Scientifique
  • Mohammed SEFFAR Conseiller Scientifique

Ensuite il convient de souligner que l'AIEFFA a, pendant les deux exercices, poursuivi ses activités au rythme qu'elle s'était assigné à savoir, la tenue d'un séminaire les années impaires (2011) et l'organisation d'un séminaire et du Prix de l'AIEFFA au cours des années paires.

 

Les séminaires

Deux séminaires ont donc eu lieu respectivement en 2011 et 2012.

Le XVIème séminaire de 2011 s'est tenu à La Défense dans les locaux de l'IFPASS les 21 et 22 novembre. Il a eu pour thèmes :

  • L'Assurance Santé et ses problématiques mondiales
  • L'Assurance des risques agricoles dans le monde face aux risques de demain ».

Les intervenants :
Dans le domaine de l'Assurance Santé :

  • Hervé BOUREL, Réassureur Santé à la Munich Health

Pour l'Assurance des risques agricoles :

  • Didier FOLUS, Professeur des Universités Paris-Ouest et IFPASS-Enass
  • Patrick DEGIOVANNI, Directeur Général Adjoint de Pacifica (Crédit Agricole Assurances)
  • Jean-Luc PERRON, Délégué Général Grameen Crédit Agricole.

Une cinquantaine de personnes, dont une dizaine d'étudiants du Mastère 2 de l'Enass, étaient présentes à ce séminaire, représentant 14 pays membres de l'AIEFFA.

 

Le XVIIème séminaire a eu lieu à Beyrouth les 28 et 29 mai 2012

Trois Thèmes ont été développés au cours de ce séminaire :

Comment les entreprises peuvent s'assurer face aux risques politiques et socio-politiques ?
Indemnisation des accidents corporels : quelles problématiques et évolution ?

Quelle assurance des catastrophes naturelles et gestion des risques climatiques demain ?
Sont intervenus :

Pour le 1er Thème :

Gregory RANC, International Broker-Frank Crystal and Company à New-York
Christiane de BONDY, Secrétaire Générale du GAREAT (Gestion de l'Assurance et de la Réassurance des Risques Attentats et Actes de Terrorisme)

Pour le 2ème Thème :

Jean PECHINOT, Ancien Sous-directeur à la FFSA, Responsable de l'Assurance Automobile
Hamid BESRI, Ancien Directeur Général Adjoint de Société d'Assurance et actuellement Conseiller à la FMSAR

Pour le 3ème Thème :

Béatrice BLANCHARD-DUHAYON, Consultante ancienne Sous-directrice à la FFSA et ancienne Chargée de l'International à AXA-Entreprises
Roger DOSSOU-YOVO, Directeur de l'IIA de Yaoundé
Elie NANAS, Directeur d'AXA-Middle East et ancien Président de l'association des compagnies d'Assurances du Liban.

Une Cinquantaine de personnes assistait à ce séminaire, dont une vingtaine d'assureurs Libanais et d'étudiants du Mastère de l'Université Saint-Joseph de Beyrouth.

Au cours de la cérémonie d'ouverture, présidée par le Recteur de l'Université Saint-Joseph la médaille d'honneur de l'AIEFFA a été remise à Charles DADDAH, Président Fondateur de l'association et actuellement Président d'Honneur.

 

Le Prix de l'AIEFFA

Il a eu lieu du 23 au 30 septembre 2012 à Casablanca et a réuni les 10 meilleurs jeunes diplômés des établissements membres de l'AIEFFA, issus de 8 Pays.

Le programme établi par la FMSAR a comporté :

  • Une présentation du Marché marocain de l'Assurance;
  • Des visites de 5 Compagnies d'Assurances dont WAFA-Assurances, 1ère compagnie marocaine d'Assurances;
  • La visite de de la Direction des Assurances et d'une mutuelle d'Assurances à Rabat ;
  • Les visites culturelles de Casablanca, de Rabat et de Marrakech ;
  • La remise du Prix de l'AIEFFA, le jeudi soir dans les locaux du Centre de Formation de la Profession des Assurances de Casablanca.

Il convient de souligner :

  • L'excellent accueil de la part des personnalités marocaines qui ont reçu les Lauréats et la grande disponibilité dont elles ont fait preuve;
  • La grande homogénéité du Groupe, au niveau des études et de l'expérience professionnelle déjà acquise ;
  • La qualité des visites culturelles qui ont été proposées ;
  • La solennité de la cérémonie de remise du Prix qui accompagnait celle des diplômes aux étudiants du CFPA.

Les réunions statutaires

En 2011 et 2012 l'AIEFFA a tenu :

  • Son Assemblée Générale le 22 novembre 2011

Deux Conseils de Direction qui se sont tenus respectivement :

  • Le 21 novembre 2011 au soir à Paris
  • Le 26 mai 2012 à Beyrouth

Enfin des réunions de travail ont eu lieu au Secrétariat Général de l'association pour la préparation des manifestations dont il est fait état ci-dessus :

 

Le rapport d'activités est approuvé à l'unanimité

 

3. Présentation et approbation des comptes des exercices 2011 et 2012

Pascal LEVEQUE fait part aux membres présents de la démission de Catherine CROZAT de ses fonctions de trésorière de l'AIEFFA. Il présente donc lui-même les comptes des exercices 2011 et 2012. La nomination du nouveau trésorier sera soumise à l'approbation de l'Assemblée Générale. Il prendra ses fonctions dès qu'il sera officiellement désigné.

Exercice 2011 :
• Les recettes s'élèvent à : 17.045 €
• Les dépenses : 9.366 €
• Le solde en banque et les placements se montent au 31 décembre à 23.458 €

 

Exercice 2012 :
• Recettes : 8.225 €
• Dépenses : 21.168 €
• Le solde en banque : 10.515 €

Si on compare les deux exercices on constate qu'en 2011 les produits sont supérieurs aux dépenses et que, en revanche, en 2012 les dépenses sont supérieures aux produits.

 

Il convient de souligner que les années paires sont celles au cours desquelles est organisé le Prix de l'AIEFFA, qui se traduit par des dépenses importantes, les lauréats étant entièrement pris en charge. En outre, au cours de ces mêmes années se déroule un séminaire Assurances

 

En revanche pour les années impaires un seul séminaire est organisé.
Nady JAZZAR tient à préciser que, pour le séminaire de Beyrouth qui a eu lieu en mai 2012, il a pu obtenir des contributions d'organismes libanais.

 

Enfin il est indiqué que l'AIEFFA dispose d'un livret A « associations » qui permet de dégager quelques produits financiers.

 

Le rapport financier est approuvé à l'unanimité.

 

4. Quitus au Conseil de Direction pour sa gestion des années 2011 et 2012

Il est accordé à l'unanimité

 

5. Information sur le déroulement du budget 2013

Les dépenses de l'exercice 2013, contrairement à ce qui a été indiqué précédemment, seront supérieures aux recettes pour les raisons suivantes :

  • Le séminaire, en raison des thèmes choisis a nécessité l'intervention d'experts rémunérés ce qui n'est pas le cas habituellement ;
  • Le nombre des participants a été supérieur à celui des précédents séminaires ce qui a induit des frais plus importants ;
  • Un livre sur « la gestion de l'entreprise d'Assurances » a été remis gratuitement à tous les membres de l'AIEFFA.

 

6. Manifestations pour 2014 : Séminaire Prix de l'AIEFFA...

Le séminaire 2014 aura lieu à Marrakech à la fin du mois de novembre. Il sera organisé en partenariat avec la FMSAR. En principe il s'agira d'un séminaire à dominante Assurances. Plusieurs thèmes ont déjà été évoqués. Le choix définitif sur les thèmes et sur l'élaboration du programme s'effectuera par un échange de courriels entre l'AIEFFA et la FMSAR.

L'Assemblée Générale Ordinaire et un Conseil de Direction se réuniront également à Marrakech à la même période.

Le Prix de l'AIEFFA se déroulera à la fin septembre ou au début octobre à Dakar. Il sera organisé en liaison avec l'IIA de Yaoundé qui a déjà établi un programme et obtenu l'accord du Directeur des Assurances du Sénégal et du Sénégal.

 

7. Vote d'orientation sur le budget 2014

Le Conseil de Direction de l'AIEFFA, réuni le 20 novembre a proposé une augmentation des cotisations comme suit :

Catégorie de membre  Cotisation actuelle  Proposition pour 2014 
 Centres de formation privés, fédérations  1.300 €  1.500 €
 Universités, centres publics  390 €  450 €
Individuels 130 € 150 €
 Anciens membres du Prix de l'AIEFFA 20 €  25 €

 

Par ailleurs les représentants des Pays du Maghreb et des Pays d'Afrique francophone suggèrent que des droits d'inscription aux séminaires soient envisagés. Cette mesure concernerait notamment les responsables des CPFA dépendant de l'IIA de Yaoundé.

Il est ainsi proposé :

Qualité des participants Participation à 1 journée Participation à 2 journées
Membres de l'AIEFFA 80 € 120 €
Non adhérents 100 € 150 €

Par ailleurs un effort sera effectué pour le développement du sponsoring à l'occasion de l'organisation des évènements.

Nady JAZZAR insiste sur le capital intellectuel et matériel apporté aux participants aux séminaires de l'AIEFFA : dossiers, heures de formation, repas...

Les idées suivantes sont en outre émises :

  • - Le nombre actuel des adhérents de l'AIEFFA ne permet pas, malgré l'augmentation des cotisations, de financer la totalité des activités actuelles de l'association ni d'en prévoir des nouvelles ;
  • - Les membres de l'AIEFFA doivent participer à la recherches de nouveaux adhérents ;
  • - L'AIEFFA doit se doter de moyens lui permettant de proposer des activités nouvelles ;
  • - La gratuité d'une manifestation n'attire pas forcément. En revanche la qualité des intervenants justifie une participation.

Pascal LEVEQUE insiste sur la nécessité pour l'AIEFFA de se doter de moyens lui permettant d'avoir une lisibilité plus grande. Une commission de travail est mise en place pour examiner les demandes d'adhésion. Toutefois chaque membre doit faire un effort pour détecter d'éventuelles candidatures à l'adhésion.

Il est alors procédé au vote pour l'adoption du budget 2014 comportant les mesures ci-dessus mentionnées.


Le budget 2014 est adopté à l'unanimité

 

8. Remplacement de Catherine CROZAT, trésorière, et candidature reçue d'Abdelkader MAÏ

Nady JAZZAR remercie Catherine CROZAT pour le travail qu'elle a accompli et il demande à Abdelkader MAÏ de se présenter.

Celui-ci indique qu'il est d'origine algérienne et qu'il assure le contrôle et l'audit de gestion au sein de l'IFPASS depuis plus d'un an.

Sa candidature est acceptée à l'unanimité

 

9. Examen et approbation du règlement intérieur

Le projet a été adressé à tous les membres. Aucune observation n'est soulevée.

Le règlement Intérieur est adopté à l'unanimité

 

10. Questions diverses

Béatrice BLANCHARD-DUHAYON rend compte des contacts qu'elle a eus avec l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) au sujet de l'adhésion de l'AIEFFA. Cet organisme, qui regroupe des Universitaires, l'a orientée vers le réseau des associations professionnelles francophones, qui existe en son sein et regroupe déjà un certain nombre d'organismes professionnels. Des actions communes pourraient être conduites avec certains adhérents à ce réseau et notamment l'association des experts comptables.

Elle présenté une demande officielle d'adhésion de l'AIEFFA à ce réseau.

Cette proposition de réorientation de l'AIEFFA vers un réseau de l'AUF a été validée par le Conseil de Direction.

Pascal LEVEQUE signale que Béatrice BLANCHARD-DUHAYON a été honorée par le journal l'Argus qui la désignée en 2013 « femme internationale de l'année ».

Rita DINA NDOUMBE demande si un membre de l'AIEFFA peut assister au Prix de l'AIEFFA. Il lui est répondu par l'affirmative dans la mesure où cette présence est signalée.

L'Ordre du jour étant épuisé la séance est levée

 

CONNEXION